Publié dans Les livres sympathiques

La bibliothèque des cœurs cabossés – Katarina Bivald

bm_42835_aj_m_4550

Je suis dans une période feel good côté romans, du léger, sans prise de tête, un genre qui ne déçoit que rarement car les attentes sont souvent comblées, une fin heureuse, pas trop gnan-gnan et on part dans une nouvelle aventure.

La Bibliothèque des cœurs cabossés a eu un succès immense, je le lis avec des années de retard, mais je ne me force pas à lire toutes les nouveautés, je les note et je les garde pour plus tard.

Alors si vous ne l’avez pas encore lu voici l’histoire : Sara, une jeune suédoise entretient une correspondance avec une cliente Amy Harris, américaine, de l’Iowa, Broken Wheel. Sara arrive donc pour rencontrer son amie et pour passer d’agréables vacances à lire et discuter, mais quelle surprise quand elle apprend que son amie est morte peu avant son arrivée. Un vrai désastre ! Et finalement dans cette ville, avec ses habitants si étranges, si cabossés 😉 Sara va se faire une place dans leur cœur, elle devient le centre de toutes les attentions. Cependant son visa de touriste va expirer et les habitants redoutent de voir partir cette jeune femme qui leur amène l’espoir d’une vie nouvelle.

Une histoire qui mêle les livres, des histoires très diverses sur les vies des habitants, un soupçon d’amour et vous avez un bon roman pour se détendre. Cette jeune femme aime les livres et il est agréable de voir comment elle conseille les habitants très réticents à la lecture, mais l’idée que tout le monde a un livre qui lui correspond parcourt ce roman. C’est le fond de ce roman, le lien qui unit la littérature et la vie, comment la littérature peut permettre de supporter la vie, elle permet de se distraire, de s’échapper, de se dépasser, d’avoir un autre regard sur le monde. Evidemment tout ça dans une ambiance très détendue, rien de bien philosophique, mais les titres des chapitres parfois tendent à le rappeler (littérature 1 – vie 0 par exemple).

J’ai beaucoup aimé cette histoire, je comprends maintenant son succès, il est sympathique, les personnages un peu loufoques sont attachants, certes les situations sont parfois incongrues, rien de réel mais on se prend tout de même au jeu et on très envie de voir ces habitants de Broken Wheel prendre leur revanche sur la vie. J’ai eu beaucoup d’empathie et sympathie pour ces personnages. Mission accomplie pour ce roman.

A lire pour se divertir, passer un bon moment dans une ville américaine hors norme.

Publicités

Un commentaire sur « La bibliothèque des cœurs cabossés – Katarina Bivald »

  1. Je l’ai adoré pour ma part ! Sara est très attachante, comme d’autres personnages du roman d’ailleurs. Je crois que son amour pour les livres a achevé le coup de cœur !
    Belle journée à toi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s